Business

Ce qu’il faut savoir sur la communication verte

La communication verte présente de nouvelles solutions susceptibles de réduire considérablement la consommation énergétique dans le secteur des technologies de la communication et de l’information. Elle propose aussi plusieurs avantages considérables.

Zoom sur la communication verte

L’une des principales tendances observées par les experts est l’évolution vers la communication verte. Les télécommunications et les réseaux, y compris l’accès Internet mobile à haut débit, en cuivre et en fibre, sont devenus des services publics à part entière. Les communications vertes sont la pratique consistant à choisir des technologies et des produits de communication et de mise en réseau économes en énergie, et à minimiser l’utilisation des ressources chaque fois que possible dans toutes les branches des communications. Les communications vertes ont créé l’internet participatif pour répondre aux défis de connectivité que sont la densification, la mobilité et la durabilité des réseaux.

L’adoption de technologies de Communication verte aide les entreprises et les particuliers à réduire la consommation d’énergie et à diminuer les coûts de fonctionnement des organisations. En outre, les technologies de communication verte sont également importantes pour les praticiens en termes de vitesse et de surveillance de l’énergie. Cette technologie permet de visualiser la consommation d’énergie et les possibilités de choisir le niveau d’économie d’énergie et de calculer les économies estimées.

Les avantages de la communication verte

En particulier, la communication verte permet d’adopter des méthodes de travail, de communication et de collaboration entièrement nouvelles, ce qui permet aux entreprises d’en faire plus et d’améliorer leur efficacité, sans augmentation associée des émissions de carbone, des gaz à effet de serre et de la consommation d’énergie. Tout comme les entreprises sont de plus en plus conscients de l’empreinte carbone de l’électricité produite à partir de sources d’énergie non renouvelables et renouvelables, de l’efficacité des ressources en eau et des conséquences de la combustion du gaz naturel, la communication verte est une tendance parallèle qui régit la façon dont elles restent en contact.

La virtualisation des serveurs permet de réduire le nombre de machines physiques et d’exécuter davantage d’applications sur des serveurs virtuels, tandis que la déduplication supprime les copies redondantes de fichiers pour un stockage encore plus efficace. Les intranets d’entreprise fournissent un écosystème numérique pour le partage de fichiers et l’édition collaborative, tout en réduisant la demande d’espace de stockage local dans les centres de données. Au-delà des appels vocaux et vidéo, les technologies de réseau vertes améliorent l’efficacité énergétique d’autres manières.

Il y a seulement une génération, la plupart des employés de bureau se rendaient tous les jours, sans faute, au siège de leur entreprise ou à leur succursale, comme le faisaient de nombreux employés dans un large éventail d’industries et de secteurs. La collaboration est toujours possible et peut s’avérer extrêmement efficace, grâce à la communication en face à face par vidéoconférence, qui permettent aux équipes de se retrouver virtuellement dans la même pièce. Les méthodes de communication modernes ont rendu beaucoup plus facile l’exécution de nombreux travaux depuis n’importe quel endroit du monde disposant d’un accès à l’internet, ce qui a entraîné l’essor du travail flexible et des travailleurs à distance basés à leur domicile ou dans de petites succursales régionales.