Actualités Business

Un sujet aussi simple que la gestion financiere

La définition très simple de ce qu’est un financement est sur Wikipédia. Dans un projet de financement, il y a deux acteurs : celui qui est fiancé et celui qui est financé. Celui qui finance donne les ressources monétaires nécessaires pour un projet et celui qui est financé se procure de cette ressource pour faire avancer son projet.

Deux sources de financement

On découvre aussi deux sources de financements : interne et externe. Pour le financement externe, vous avez les capitaux étrangers à l’issue d’un levier de fonds pour des investisseurs. Vous avez aussi le financement par emprunt, tel que les crédits, les prêts et le financement participatif. Vous avez aussi le financement propre, qui peut relever de votre épargne, un investissement fructifie, etc. Entre ces deux formes de financements, on a le financement mezzanine telle que les bons de jouissance ou les emprunts. Et enfin le financement sous des formes spéciales par affacturage, ou crédit de bail. Et puis le financement interne par autofinancement sous la rétention de bénéfices bien évidemment, puis le financement grâce aux amortissements de provisions.

Construire les chiffres

Une entreprise vit parce qu’elle achète des matières premières chez ses fournisseurs, puis elle paye ses personnels et ses ouvriers, elle fait aussi du recrutement, elle rembourse des emprunts, bref, elle a des opérations financières. Et toutes les opérations financières exécutées sur Kelio sont cadrées dans la comptabilité de l’entreprise. Et l’objectif de la comptabilité est de déterminer la performance de l’entreprise sur une période donnée. On appelle ceci, un exercice comptable, et le bilan est de constater si la société a fait des bénéfices ou des pertes. Un autre élément de la comptabilité est de sortir le bilan comptable. Le but est de connaître la potentialité de patrimoine de la société et sa valeur à défendre. Puis c’est la compta qui régit le côté fiscal.

Finance d’entreprise

À l’issue des pièces comptables et des analyses qui en sont sorties, l’entreprise peut constater l’état de sa trésorerie et ceci en temps concret. Puis c’est encore cette finance qui va être la base de la construction du futur d’une entreprise. En fonction des faits, il est important de prendre des décisions en mettant le maximum de profits à l’entreprise tout en limitant les risques. Et c’est vraiment le rôle du service financier de votre entreprise qui médire sur l’exécution d’un projet ainsi que la limite du budget y afférent.

Contrôle de gestion d’une entreprise

La règle principale de ce contrôle est de faire le moins de choses possibles pour un maximum de rendu. Et ceci est valable sur n’importe quel poste dans l’entreprise, parce que la gestion est une aide à l’entreprise. Par exemple, pour accroître le chiffre d’affaires d’une entreprise. Il est peut-être temps de développer de nouveaux produits, et c’est la gestion financière qui étudie ce projet avec des chiffres bien cadrés. Il est possible que pour promouvoir une entreprise, il faille mettre au niveau ses employés, donc ils ont besoin de formation. C’est le gestionnaire de comptes qui devra se charger des frais de formations.

Le contrôleur de gestion analyse chaque mouvement d’une entreprise et propose des solutions pour améliorer son entreprise.