Actualités Business

Que retenir de l’avis de situation SIRENE ?

Lorsque vous vous lancez dans le processus de création de votre entreprise, vous devrez passer par l’immatriculation. À cette étape du processus, votre entreprise se verra octroyer un numéro communément appelé numéro de SIREN qui permet d’obtenir l’avis de situation SIRENE. Mais de quoi s’agit-il vraiment ? Quelle est l’utilité de cette pièce ?

Qu’est-ce l’avis de situation SIRENE ?

Tout comme la personne physique possède une pièce d’identité, celle morale en possède une également. Vous l’aurez certainement compris, l’avis de situation SIRENE représente donc la carte d’identité de votre société. Cependant, son délai d’obtention est très court contrairement à la pièce d’identité de la personne physique. De plus, elle n’est pas délivrée par la même institution. En effet, l’avis de situation SIRENE est délivré par l’Institut national de la statistique et des Études économiques. Généralement, lorsque vous en faites la demande, vous le recevez quelques minutes après sous version numérique.

Par ailleurs, il faut également souligner que cette pièce ne doit pas être confondue avec le Kbis. La différence entre les deux documents est que le Kbis revêt un statut juridique. De plus, seules les structures qui se sont fait immatriculé au RCS peuvent l’obtenir.

Quelle est l’utilité de cette pièce ?

La première chose que vous devez savoir sur ce document est qu’il est disponible pour toutes les entreprises, du moment où celles-ci se font immatriculer. Ainsi, vous pouvez obtenir cette pièce, peu importe le domaine dans lequel vous exercez ou la forme juridique que revêt votre société. Évidemment, cela implique également les petites entreprises, les associations et même les organismes publics qui se sont faits enregistrés dans le répertoire de l’INSEE.

Pour en revenir à son utilité, ce document qui est délivré par l’INSEE est utilisé à plusieurs fins. Premièrement, il permet aux entrepreneurs de prouver que leur société exerce toujours. Ceux-ci peuvent également s’en servir pour ouvrir le compte bancaire de leur structure, donc à fins administratives. Notez cependant que ce cas concerne uniquement les petites entreprises et celles individuelles étant donné qu’elles ne possèdent pas de Kbis. En dehors de cela, les fournisseurs qui souhaitent faire une facturation peuvent également vous réclamer cette pièce.

Une autre différence avec le Kbis qui mérite d’être mentionné est que tout le monde peut avoir l’avis de situation SIRENE de votre entreprise. Qu’il s’agisse des clients, des partenaires ou même des entreprises concurrentes.

Quelle différence faut-il faire entre SIRENE et SIREN ?

Bien qu’ils aient la même appellation, vous devez savoir que ces deux concepts ne désignent pas la même chose. Il faut d’ailleurs dire que ces deux thèmes sont généralement confondus. En réalité, le Siren est une suite de numéros de neuf chiffres qui vous est octroyé lorsque vous immatriculez votre société. Ce numéro est complété après par une suite de numéro appelé numéro de Siret. Celui-ci comprend quatorze chiffres. Par ailleurs, il faut souligner que ce numéro peut varier selon la structure.

SIRENE est par contre le nom qui permet de désigner un répertoire de données de l’INSEE. Il est journalièrement mis à jour et compte au moins de 30 millions d’entreprises qui sont toujours en activité ou en cessation.