Depuis plusieurs années, on entend de plus en plus parler d’achat local. EIL vous propose ici 4 lectures intéressantes qui vous aideront à mieux comprendre les retombées positives de l’achat local.

Acheter local: d’accord, mais pourquoi?

Le Fonds de solidarité FTQ, dans son article, explique qu’acheter local :

«c’est favoriser l’achat de produits manufacturés et cultivés au Québec, faire ses achats dans un commerce de son quartier ou prioriser les entreprises québécoises au détriment des grandes multinationales.»

Vous trouverez également plusieurs trucs pour les intéressés qui désirent acheter plus localement.

5+1 raisons d’acheter local

Si vous préférez un argumentaire rapide sur les raisons d’acheter local, rendez-vous sur le site de Signé local qui, d’ailleurs, s’est donné comme objectif de faire connaître les produits québécois de qualité au grand public. Alors, si vous êtes un créateur / producteur, vous pourriez tout aussi bien afficher vos produits sur cette vitrine.

Pourquoi il est si important d’acheter québécois

Ici, on retrouve le point de vue d’un entrepreneur québécois, en l’occurrence Nicolas Duvernois, fondateur de Pur Vodka.

«Le consommateur ne réalise pas à quel point il a du pouvoir.»

En effet, on parle du pouvoir d’achat qui, collectivement, peut être substantiel.

De l’achat et de l’approvisionnement local au Québec

Voici un rapport réalisé en 2018 par le Conseil du patronat du Québec (CPQ) détaillé qui aborde la question de l’achat local, mais aussi celle de l’approvisionnement local au Québec et ce, tant pour les consommateurs que pour les entreprises et les organismes du secteur public.

Bonne lecture!

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *